Dimension économique

Créée en 2015, l’Union économique eurasiatique (UEE) formée par la Russie, le Bélarus et le Kazakhstan s’est déjà élargie à l’Arménie et au Kirghizstan. Ses frontières ne sont pas définitives et sa cohésion interne est loin d’être assurée. Mais c’est le véhicule par lequel Moscou cherche à développer des relations interrégionales symétriques avec l’Europe.

Si son PIB ne pèse pas lourd dans l’économie-monde, l’Eurasie abrite tout de même les seules industries militaires capables de concurrencer celles des États-Unis. Elle détient, par ailleurs, des ressources naturelles colossales, gazières notamment, dont l’Europe dépend. C’est encore à l’Ouest que se trouve le principal marché d’exportation de l’UEE, mais la part que représente la Chine augmente rapidement.

Depuis la crise ukrainienne de 2014, la mise en place d’un régime de sanctions soulève le spectre d’une fragmentation entre espaces économiques rivaux. L’ODE interroge les impacts de cette renégociation des rapports de forces.

pipeline